Mon investissement dans la protection animale

Notre premier chien de refuge est arrivé à la maison en 1998. Un adorable petit chien noir comme l’ébène, alors âgé de 7 mois. Dès lors, il m’est devenu impensable de faire arriver des animaux par un autre moyen dans mon foyer. Lorsque je me mettais en recherche de mon premier chien à moi (Chichina, ma souris créole présente sur nombre de mes photos !), une dizaine d’années plus tard, c’est spontanément que j’écumais les annonces des associations de protection animale.

J’ai effectué les mêmes démarches pour trouver la petite chienne de ma mère. C’est d’ailleurs ce qui m’a conduit à adopter mon Daïma peu de temps après. Ce chien là et moi, nous étions faits pour nous rencontrer, j’en étais convaincue. Sa tête un peu carrée, le fait qu’il soit déjà adulte, son gabarit, tout cela ne le rendait pas vraiment candidat à une adoption rapide. Je décidais de l’adopter pour lui offrir une chance de connaître la douceur d’un foyer.

Depuis, j’interviens régulièrement de façon bénévole dans les familles d’accueil des associations. Il me tient vraiment à cœur de faciliter les adoptions mais aussi de contribuer à les rendre durables, et les consultations que j’offre mettent un peu d’huile dans les rouages.

Mon intervention dans une association peut prendre deux aspects.

D’un côté, ce qui est le plus fréquent, je me rends au domicile des familles d’accueil afin d’offrir une consultation, pour travailler sur le comportement mais aussi enseigner au chien, avec la complicité de la famille d’accueil, quelques comportements qui seront utiles pour faciliter l’adoption. Vous le savez, la première impression compte énormément, et une rencontre réussie est souvent un bon moyen d’aboutir à une adoption !

De l’autre, il m’arrive, à la demande de l’association, de proposer un mini-séminaire aux familles d’accueil, afin de les former sur les grands aspects de l’entraînement canin respectueux des émotions. Elles apprennent ainsi des bases qui leur permettront de travailler plus efficacement de leur côté avec les chiens en accueil. Vous trouverez un témoignage sur le sujet ici.

Je peux aussi me rendre dans votre refuge pour vous venir en aide concernant les chiens avec lesquels vous rencontrez des difficultés.

La première consultation pour votre association est toujours gratuite. Vous pouvez retrouver le système de parrainage pour recevoir d’autres consultations gratuites ici.

Contactez-moi via le formulaire du site pour en savoir plus !